Les amis des Aiglons

L'EXPLOIT

super-herosDeuxième gros test pour les Aiglons à domicile face à l'équipe de Seynod qui restait sur deux victoires contre Besançon et Clermont-Ferrand.
Après la déconvenue suite au match contre Grenoble, les locaux commençaient le match très déterminés en exerçant un pressing très haut et en multipliant les shoots. Pourtant, à 9'46 les visiteurs ouvrent le score par Pivron, qui déjoue le défenseur par une très belle feinte et loge le palet entre les jambes de Guillotte. Cette ouverture du score glace les ardeurs des Aiglons. Une minute plus tard c'est au tour de Tollet, bien servi par Giet, de tromper la vigilance des drômois. Montrant beaucoup plus de réussite devant la cage adverse, les joueurs de Seynod prennent l'ascendant psychologique mais les arrêts de Guillotte permettent aux locaux de rester dans le match. En supériorité numérique, Seynod marque de nouveau par Saint-Julien et porte le score à 3-0. C'est la tête bien basse que les Aiglons rentrent au vestiaire.
Le match paraît bien plus équilibré que le score ne le laisse paraître, mais le manque de réalisme des Valentinois devant le gardien adverse semble faire la différence.
Au retour des vestiaires, c'est un nouveau match qui commence. Les Aiglons réduisent le score par Josseaume J, qui dévie le lancer d'Alvarez en supériorité numérique. La réjouissance est de courte durée, car Seynod marque deux nouveaux buts à 35'43 par Saint Julien et par Martinet d'un magnifique slap en pleine lucarne à 38'29. A 5 à 1, le match semble être plié mais à la 40ième minute, les Aglons réduisent le score par Josseaume C en supériorité numérique. Puis à 43'12, Saint julien se fait sortir pour 5 minutes pour un déclenchement de bagarre. Avec les diverses pénalités, les Aiglons se retrouvent en supériorité pendant 3 minutes. Ils profitent au maximum de la situation, en inscrivant 3 buts par Caulier, Oliver et Roy et reviennent à égalité. Le match devient très tendu, et les pénalités pleuvent. Le temps réglementaire se termine par un score de parité de 5 à 5. Les Aiglons commencent la prolongation en double infériorité pendant près de 2 minutes. Le gardien local multipliant les exploits dans sa cage, il permet à son équipe de revenir à égalité numérique sur le terrain. A 53'27, les aiglons marquent les premiers suite à un lancer lointain de Josseaume C qui trompe le gardien visiteur coté mitaine.
Les Valentinois l'emportent donc 6 à 5 et marquent 2 points précieux. Ils affichent enfin un match référence. Rendez-vous le week-end prochain en coupe de France à Saint Bonnet.