UN ÉLAN COURT SUR UN BARRAGE??

elan-marrantCe weekend (31/05 et 01/06) était le dernier pour le compte du championnat de Nationale 2 et de tous les autres dans les catégories où le club s'est engagé.
Nos Aiglons se sont rendus à Élancourt, pour le second et dernier plateau de maintien.
Un weekend particulièrement mouvementé et difficile pour de multiples raisons et pas forcement d'origine sportive, mais cela fait aussi parti du jeu...
C'est avec un effectif réduit à son minimum que nous nous sommes rendu en région parisienne. En effet, les étudiants étant en pleine période de stage ou d'examens, ils n'ont pas pu faire le déplacement avec leur équipe, à leur grand regret.
Nous finissons à la troisième place alors qu'il fallait être dans les deux premières pour s'assurer le maintien dans la catégorie N2.
Cependant, chaque saison, la fédération repêche des équipes et nous serons les premiers sur la liste. Il existe donc une forte probabilité de pouvoir évoluer encore en Nationale 2 la saison prochaine, mais, cela ne se sera pas fait sur le terrain... L'association et l'équipe se positionneront sur leur choix le moment venu.
Quoiqu'il en soit et quoiqu'il arrive, l'association oeuvre d'ores et déjà pour de nouveaux projets, toujours dans l'objectif de se développer, avec pour axe principal nos jeunes.
Salutations et remerciements spéciaux pour les joueurs et notre responsable d'équipe N2. Leurs attitude et respect des valeurs humaines portées par notre association ont été exemplaires. Malgré les difficultés et aléas rencontrés sur cette fin de saison (et ils ont été nombreux), ils sont tous restés dignes et fiers du maillot qu'ils portent. Merci messieurs!

UN POINT PRÉCIEUX GAGNÉ

logo fond rougePas assurés de leur maintien, les Aiglons se devaient de faire un résultat de leur déplacement périlleux dans le Doubs à Besançon samedi soir.
Le match démarrait sur un faux rythme, avec des Valentinois bien présents dans les duels, et parvenant à devenir assez rapidement dominateurs dans le match. C'est néanmoins un slap bien cadré du N°74, Rodolphe Péray qui ouvre la marque pour Besançon (4'23"), mais les Bisontins ont du mal à accentuer leur avance, et petit à petit, les Aiglons imposent leur loi, plus collectifs et plus opportunistes. Le RHB est rejoint (16'32") sur un but du N°19 Reina Sébastien qui dévie un shoot lointain de Xavier Lazzaroni. L'atmosphère se fait stressante pour les deux équipes, les bisontins semblent dépassés, en panne d'énergie, et c'est logiquement que le second but valentinois arrive, en supériorité numérique, sur un tir du N°20, Arnaud Lazzaroni. Besançon bredouille son hockey, commet des fautes, et c'est sur le score de 2 à 1 pour Valence que les deux équipes se séparent à la mi-temps. A 27'44", le N°91 Emmanuel Parra réussit un joli but sur une très bonne passe du Capitaine, Mathieu Jouham (N°20). Les Griffons ne s'arrêtent pas là, puisqu'à 29'04", le N°25 Anthony Schmit réussit un but venu de nulle part (de derrière notre cage puisque le palet touche le patin d'un défenseur valentinois...), après un siège en règle de la défense des Aiglons.... Mais les Aiglons ne l'entendent pas ainsi et jouent leur match à fond en démontrant une fois de plus qu'ils sont venus là pour prendre des points : sur une combinaison entre le N°19, Sébastien Reina et le le N°37, Nicolas Fleurentin, ce dernier réussit sur un shoot en revers, à tromper Thomas Crettenand (33'59"), par ailleurs excellent tout au long du match. Tout est donc à refaire pour les deux équipe, et le temps presse. La fin de match est haletante mais les arbitres décident de sanctionner deux fois de suite les Aiglons de façon plutôt litigieuse, ce qui permet aux bisontins de terminer les cinq dernières minutes dans notre zone, contre un gardien, Romain Guillotte, qui fera des prouesses jusqu'au coup de sifflet final.
Dernier acte : la prolongation. Il ne faudra que 34" à Thomas Jouham (N°21), grâce à une passe formidable d'un Lukas Frank (N°79) pourtant au sol, pour donner la victoire en mort subite aux locaux. La troupe de Michel Celestin ramènene malgré tout un point important du Douds.
Le maintien se jouera samedi soir à Valence à 20h30 au gymnase du polygone contre Saint Bonnet juste derrière nous au classement à un seul tout petit point... Pas le choix, nous devons obtenir la victoire.

JUSQU'AU BOUT

IMGP8227Pour ce dernier match de la saison contre saint Bonnet, les Aiglons devaient impérativement gagner lors de ce match couperet afin d'éviter les barrages.
Le début de match est tendu et les deux équipes ne se livrent pas. Mais petit à petit les Aiglons rentrent dans leur match et se créent plusieurs occasions nettes. Dans sa cage, le portier visiteur commence alos son récital.
C'est alors que les valentinois (re)tombent dans leur traver des pénalités et accumulent plus de 6 minutes en infériorité numérique. Cependant, la défense est bien en place et Guillotte dans sa cage stoppe tout les lancés adversaires. Finalement, ce sont les Aiglons qui vont ouvrir le score, par Alexandre Pereira en supériorité numérique. La mi-temps arrive sur ce score de 1/0 favorable aux locaux.
En début de seconde mi-temps, les Tigres de St Bonnet se lancent à l'assaut de la cage drômoise ce qui n'empêche pas les Aiglons de se créer les meilleurs occasions. Mais en moins de 2 minutes, les visiteurs inscrivent deux buts par Jassaud et Philip. Le match se crispe et les Aiglons butent inlassablement sur un gardien de Saint Bonnet en état de grâce : il arrête tout les lancés des Aiglons, les échappées... Les valentinois parviennent enfin à égaliser par leur capitaine Sébastien Reina sur un lancer lointain. Les visiteurs n'ont alors plus le choix, ils doivent marquer. C'est ce qu'ils font à moins de 2 minutes de la fin du match.
Suite à cette défaite, les Aiglons vont devoir jouer une phase de barrage afin d'éviter une relégation en nationale 3 le premier week end de mai.

Ps : merci à Bruno pour toutes les photos

MATCH A REBONDISSEMENT

logo fond rougeCe samedi, les Aiglons recevaient l'équipe de Marcy pour le compte de la 11ième journée de Championnat N2.
Très motivés, les locaux mettent la pressions d'entrée de match sur la cage adverse, mais ils ne parviennent pas à tromper la vigilance du portier rhôdanien. Sur une contre attaque, Marcy ouvre le score après 8 minutes de jeu. Pas découragés, les Aiglons continuent leur pressing et égalisent 3 minutes plus tard par Oliver. Pendant quatre minutes, les Aiglons se retrouvent sanctionnés de plusieurs pénalités et chaque fois, les joueurs de Marcy parviennent à tromper Guillotte. Accusant 4 buts de retard, les Aiglons réduisent la marque juste avant la mi-temps par Cordier (2-5).
De retour des vestiaires, les Aiglons emballent le match, et marquent deux fois dans la première minutes par Caulier et Roy. Une nouvelle pénalité permet à Marcy de reprendre le large (4-6). Les Aiglons reviennent à une longueur de leur adversaire par Cordier ( 5-6). Incapables de contenir le jeu de puissance de leurs adversaires, les Aiglons encaisssent trois nouveaux buts.
Le but de Gore à deux minutes de la fin, laisse un mince espoir pour les Aiglons qui sortent leur gardien afin de provoquer une supériorité numérique sans résultat.
Ce fût, malgré la défaite, un bon match des valentinois qui rivalisent sans problème à force égale, mais les jeux de supériorité et infériorité numérique font la différence. En effet, les locaux encaissent 4 buts dans cette configuration sans parvenir à marquer une seule fois en 3 tentatives.
Prochaine journée le 8 mars à domicile contre Chambéry.