MINIMAFONTASTIQUE

minime 25 01 2015Il est des weekends qui comptent dans une vie de sportif et, manifestement, celui-ci en fait partie. A plusieurs titre...
Tout d'abord, dans l'approche de la compétition. En effet, nous avions décidé de mettre nos jeunes mini' dans les meilleurs conditions possibles en arrivant la veille à proximité du lieu des matchs. Le but recherché est celui du club, à savoir la cohésion d'un groupe de camarades mais aussi celle des parents venus les encourager et les supporter si loin de notre fief.
Enfin, par la joie que nos jeunes nous ont donné sur les deux matchs programmés pour cette journée.

Bref, après une nuit dans un hôtel de Montchavin, l'équipe de Marcy se présentait à nous, et nous savions déjà que le match serait difficile. Il l'a été. Nos minimes comme à leur habitude commençaient le match avec trop peu de bonnes intentions. Cela se traduit rapidement au tableau de score par deux buts encaissés en moins de deux minutes... Michel, notre coach, prodiguait les bonnes paroles au bon moment et les Aiglons montraient alors un tout autre visage. Le rythme montait d'un cran et notre attaque faisait parler la poudre coup sur coup pour revenir au score, puis prendre l'avantage à la mi-temps.
La deuxième période fut très tendue jusqu'à la dernière minute, aucune des deux équipes ne voulaient lâcher le morceau. La 4ième place au classement était en jeu. Les actions s'enchaînaient sur un bon rythme et il était difficile de prédire l'issue du match à seulement quelques minutes de la fin de la rencontre. Mais quand on dit que les Aiglons ne lâchent rien, ils ne lâchent rien, et c'est avec un but d'écart que le référé sifflait la fin du match pour notre plus grand soulagement. 4-3 s'affichait alors au tableau de marques.

Une séquence vidéo fut mise à profit pour combler le temps qui nous séparait de notre prochain match contre Montchavin. Une montagne se dressait devant nous.
Et ce n'était pas celle du paysage qui nous entourait, mais l'équipe de Montchavin, invaincue du tournoie. Une équipe qui a de plus la fâcheuse habitude d'infliger des défaites sévères (15-0 voir 19-2 etc ...). Nous restions quant à nous sur un cinglant 15-0... On respire un bon coup et on croit en nos joueurs! Michel n'a de cesse de leur rappeler que, dans un match, quoiqu'il arrive, on est toujours à 0-0 car on espère toujours gagner. Ils sont dans le match, à l'image de Jéremy qui va se "sacrifier" en allant contrer un tir d'une puissance phénoménal mais qui va l'obliger à déclarer forfait pour le restant du match pour être transporté à l'hôpital de Moutier. Les minutes passent et le score n'évolue guère. les Aiglons sont en places et posent de sérieux problèmes aux leaders de la poule. L'engagement de nos jeunes est d'un niveau rarement atteint cette saison, ce qui nous amène sur le score de 2 à 1 pour Montchavin à la mi-temps. Guillaume ayant réduit le score à la 10ième minute.
Les 5 minutes de repos sont surtout mise à profit pour récupérer, nos joueurs ayant répondu au défit physique et tactique lors de cette première période. La deuxième mi-temps repartait de plus belle et nos minimes faisaient block. Mieux même, ils parvenaient à développer leur jeux. Les minutes passaient et on ressentait depuis le bord du terrain que la confiance était (enfin) là. Le match est alors engagé. Montchavin est obligé d'élever son niveau pour nous placer trois buts. Qu'a cela ne tienne, les Aiglons ne lâchent rien et c'est sur le score de 5 à 1 que la corne retentit.
Et... Quelle belle image de voir nos jeunes sauter de joie comme s'ils avaient gagné. Ils savent qu'ils ont fait un match magique.
Récompense suprême pour un club comme les Aiglons qui a montrer uelque part que nous sommes dans le vrai. Un dirigeant d'une équipe présente est venu nous féliciter, et, surtout, il a eu cette phrase qui reflète vraiment la politique du club : "quelle belle progression de la part de votre équipe, vraiment bravo". That's it! Nous pouvions rentrer fiers et soulagés de savoir que Jérémy rejoindrait Valence sans blessure grave.

minime_25_01_2015.JPG