NOS MINIMES GRANDISSENT

DSC07953 1024x768Les minimes jouaient à Domicile en ce dimanche 11 janvier, à la maison comme on dit. Nos adversaires du jour, Grenoble et Varces, jouaient les premières places du classement et les confrontations s'annonçaient donc difficiles.
Sébastien Reina et Michel Celestin étaient sur le banc pour coacher nos jeunes joueurs pour ce premier match contre Grenoble, et il faut dire que nous étions dans l'attente des intentions de nos "petits" Aiglons. Allaient-ils enfin se libérer ?
L'entame de match nous laissait perplexe car menée sur un faux rythme. Grenoble ouvrait le score au bout de 2'30 et surtout enfonçait le clou quelques secondes après. Si bien qu'au bout de 5 minutes, nous étions menés 3 à 0 !!!
Ce n'est qu'à ce moment là que nos joueurs se réveillèrent. Le placement, l'engagement et la maîtrise du geste permirent d'atteindre la mi-temps sur ce score inchangé (3-0). En effet, Grenoble, après les 5 premières minutes, buttait sur notre excellent gardien (Aurélien) mais surtout trouvait une vrai opposition.
Opposition que nous aurions aimé retrouver sur les premières minutes de la seconde mi-temps. Hélas nos jeunes retombaient dans leurs travers, en l'occurrence un manque de confiance flagrant et un niveau d'engagement réglé sur minimum... C'est ainsi que tout au long de cette deuxième mi-temps, nos minimes ont alterné le bon et le moins bon, de quoi nourrir des regrets (il n'y a rien de pire en sport). Grenoble marquait lors de nos périodes "endormies", ce qui leur permettait de nous infliger une défaite 8 à 1. Toutefois, cette défaite est à mettre en perspective avec notre dernier affrontement contre Grenoble qui nous avait valu un cinglant 13-0!
Au vu du 1er match, nous étions dans la retenue quand à l'issue du second. En effet l'équipe de Varces nous avait gagné lors de notre précédente rencontre 9-1...
Michel et Sébastien ont mis à profit la longue période de repos (plus de 3H), pour discuter, échanger et surtout expliquer à chacun de nos jeunes joueurs qu'ils étaient capables de rehausser leur niveau. Cela serait-il suffisant ?
Le match débutait sur un engagement total de nos minimes. Nous avions même un peu de mal à les reconnaître pour tout dire. Non seulement, ils bousculaient cette belle équipe de Varces, mais surtout ils les amenaient à douter. Quelle intensité !!! le palet allait d'un camp à l'autre et vraiment, le niveau avait clairement sauté plusieurs paliers. Le public ne s'y trompait pas et les encouragements se faisaient de plus en plus fort. Nous atteignons la 17 ème minute sur le score nul et vierge, c'est pour dire, à quel point il y a eut de l'engagement. Malheureusement, Varces scorait dans la dernière minute sur un tout petit moment de relâchement.
On pouvait lire la fierté de nos jeunes sur leur visage et cela faisait plaisir.
La deuxième mi-temps commença par deux coups de tonnerre. En effet, après 14 secondes de jeux nous encaissions un but mais surtout, 30 secondes plus tard Varce récidivait. Nous étions à ce moment là en infériorité numérique. Nous pensions que nos protégés seraient KO... Tel ne fut pas le cas et ce fut la bonne surprise, car ils revenaient dans le match comme jamais. Le jeu continuait a être toujours aussi combatif, agréable à regarder et à vivre surtout. Ce n'est qu'en toute fin de match que Varces concrétisait une belle action pour l'emporter sur le score de 4 à 0 (cf dernière confrontation 9-1).
Ce match est en tout point un match référence. En effet, engagement, solidarité et schémas tactiques ont été maîtrisés comme rarement depuis le début de la saison. Un palier vient manifestement d'être franchi.

En réaction aux événements récents ayant secoué la France, chaque rencontre a été ponctuée d'une minute de silence sincère.

DSC07953_1024x768.jpgminute_de_silence_11_01_2014.JPGminute_de_silence_11_01_2014_A.JPGminime_11_01_2014.JPG

PEUT MIEUX FAIRE ;)

peut mieux fairePour cette première journée de championnat minime poule haute, ce dimanche 08/12/2014, le calendrier avait réservé à nos Aiglons les deux équipes les plus difficiles, à savoir Montchavin et Grenoble. Deux équipes d'ailleurs inconnues, car provenant de l'autre poule de qualification où elles terminaient respectivement première et seconde.
Pour ce périlleux déplacement, nos deux coachs (Audrey Chabod et Michel Celestin) avaient fait le déplacement.
Après un échauffement à l’extérieur sous une température proche de 0, nos Aiglons entamaient le match tambour battant contre Montchavin, "la bête noire" de la poule. Les parents et entraineurs furent tout de suite rassurés par les bonnes dispositions de nos minimes. Ils faisaient jeux égal avec la meilleure équipe du championnat, poussant même nos adversaires du jour à douter, jusqu'à la onzième minute où, sur une action anodine, Montchavin marquaient  leur 1er but. Le jeu se poursuivait sur un bon rythme et nos Aiglons faisaient excellente figure en repoussant les attaques de Montchavin, mais aussi en produisant de belles actions construites. C'est sur le score de 2 à 0 que la mi-temps fut sifflée.
La seconde période démarrait pied au plancher. Nos Aiglons furent pris à la gorge dès les premières secondes et encaissèrent but sur but durant les 8 premières minutes. Manifestement, les entraineurs de Montchavin n'avaient pas été satisfaits de la prestation de leur équipe lors de la 1er mi-temps... Le doute s'installait chez nos jeunes joueurs et la bataille livrée lors de la 1er période fut difficile à reproduire. Le moral était atteint.
Le match se terminait sur le score un peu lourd de 15 à 0. Mais nous retiendrons cette magnifique 1er mi-temps qui servira de référence pour les matchs futurs, notamment face à notre deuxième adversaire du jour, à savoir Grenoble, un autre client sérieux... 
Nos entraineurs mettaient à profit la longue attente entre les deux matchs pour mobiliser l'ensemble des joueurs.
Confiants sur les capacités de nos Aiglons (au vue de la 1er mi-temps face à Montchavin), un sentiment d'exploit à portée de crosse flottait dans les têtes. Il en fut tout autrement...
En effet, dès les premières minutes, des vagues bleues déferlaient sur nos buts et le tableau d'affichage s'affolait fort justement. Malgré les consignes que prodiguaient nos entraîneurs tout au long du match, rien n'y faisait,  nous prenions le "bouillon". Le match se terminait sur le score de 13 à 0.
La frustration transpirait des tribunes. Jl était une fois de plus très clair que nos Aiglons souffraient du syndrome du "bisounours". En effet, le niveau de la poule demande un autre investissement que celui des poules qualificatives, et manifestement nos joueurs ont encore quelques paliers à franchir. C'est avec l'aide des entraîneurs plus que jamais motivés, mais aussi des parents, que cette équipe de copains relèvera le défi d 'un sursaut lors de la prochaine journée le 14 décembre à Grenoble.

LES MINIMES SE FONT DU BIEN

DSCN6545 1024x768Ce dimanche 14/12, c'est avec un peut d'anxiété que nos jeunes Aiglons arrivaient sur Grenoble pour la seconde journée du championnat minime poule haute. En effet, le capital confiance avait été un peu attaqué par les grosses défaites du week-end précédent. NE conséquence, Michel avait mis à profit toute la semaine écoulée pour rappeler à tous nos joueurs qu'il fallait qu'ils aient confiance en eux. Message qu'il a rappelé jusqu'au dernier moment, à l'entrée du premier match.
Cette rencontre nous opposait à Marcy, équipe qui nous avait battu lors des phases préliminaires. L'entame du match fut très tendu, mais on sentait que les Aiglons étaient là, bien positionnés, et surtout engagés (nous, « parents », étions rassurés...). Cependant, ils peinaient à concrétiser. Les beaux mouvements s'enchainaient, et c'est à la 5ème minute que nous ouvrions le score par une combinaison Guillaume - Lucas de grande classe. D'un seul coup, les visages se décrispèrent. Mais Marcy revenait au score quelques minutes plus tard sur un moment d'inattention. Les minutes s'égrenaient ensuite sans que le score n'évolue, malgré la production d'un jeu de bonne facture par notre équipe. C'est enfin, peu avant la mi-temps, que sur une nouvelle action limpide, Lucas offrait l'avantage aux Aiglons, aider par un de ses coéquipiers.
Au retour des vestiaires, les intentions étaient présentes, et l'envie de bien faire aussi. S'ensuivit une série de beaux buts concluant de belles attaques. Si bien que nous menions régulièrement au score, même si Marcy parvenait systématiquement à égaliser. Lucas signait un triplé pour ce match, complété par un but de Guillaume, le tout sur de belles actions, portant ainsi le score final à 4-3. Une bien belle partie de nos Aiglons qui pouvaient enfin crier de joie au coup de sifflet final.

L'équipe de Crolles était notre adversaire pour ce deuxième et dernier match de la journée. Michel, durant la période d'attente entre les matchs, avait mis en garde nos jeunes joueurs contre cette sensation de « sur-confiance » qui animait le groupe. Et cela n'a pas manqué, les premiers moments du match furent très laborieux. A tel point, que Michel due demander un temps mort au bout de 2 minutes afin de recadrer l'ensemble de l'équipe. Manoeuvre qui fut salvatrice, car les minimes repartaient avec de meilleures intensions. Concrétisant une belle domination sur le terrain, et renouvellant le beau jeu du match précédent, ils marquèrent encore de beaux buts. Malgré tout, on a pu remarqué que de nombreux shoots n'atteignaient pas la cage adverse. Pour finir, C'est une partie ou nous n'avons été inquiété à aucun moment. L'équipe était en place et se payait le luxe de développer des mouvements appelés « sortie de zone », dont une baptisée « la spéciale », qui souleva de la part du coach des : « Alors là les gars, je suis fier de vous. Bravo, vous me faites plaisir ». Que demander de mieux? Si ce n'est la victoire au bout du compte sur le score de 5 à 0.

Cela fait du bien!

DSCN6545_1024x768.jpg

INFOS MINIMES (mais importantes quand même)

logo fond rougeNous avons reçu les plannings pour les prochaines journées minimes (poule haute).

Ils sont disponibles dans me menu équipes/minimes/championnat/planning des journées.

En bref :

07/12 : VARCES
14/12 : GRENOBLE
11/01 : VALENCE
25/01 : MONTCHAVIN
08/03 : MARCY